La Traite des fous. La construction sociale de la schizophrénie par Robert Barrett

La Traite des fous. La construction sociale de la schizophrénie

Titre de livre: La Traite des fous. La construction sociale de la schizophrénie

Éditeur: Empécheurs de penser rond

ISBN: 2843240778

Auteur: Robert Barrett


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Robert Barrett avec La Traite des fous. La construction sociale de la schizophrénie

Collection Les Empêcheurs de Penser en rond 1999 - 349 pages - Inscriptions sur toute la première page - Coins de la couverture légèrement cornés, intérieur très propre - Robert Barrett est à la fois psychiatre et anthropologue. Cette double qualification lui a permis de suivre les consultations dans un hôpital psychiatrique très moderne, dans la région de Melbourne. Il a pu se mêler de tout et ne pas être obligé de rester spectateur. Ce livre devait être traduit d'urgence. Son analyse n'est donc pas dirigée contre les vieilles institutions asilaires qui peuvent exister encore et sont souvent la cible de toutes les critiques. Son projet n'est pas de faire la " critique " de la vieille psychiatrie pour participer à la définition d'une psychiatrie plus humaine et plus efficace. C'est notre actualité la plus moderne, la plus scientifique qui l'intéresse. Le sous-titre de son livre " la Construction sociale de la schizophrénie " traduit bien une partie de son projet : s'il n'est pas question de nier la souffrance psychique (elle n'est pas une construction rhétorique comme ont pu le croire certains anti-psychiatres), elle n'est pas non plus compréhensible en dehors de la manière dont nos appareillages conceptuels et théoriques (de la manière d'interroger les patients à l'architecture de l'hôpital) la remodèlent en tentant de la saisir. Nous avons, avec ce livre, un des exemples les plus intéressants d'analyse des pratiques actuelles quand il s'agit d'êtres humains : comment la manière dont nous nous adressons à eux ne sera pas indifférente à ce qu'ils vont penser, dire, faire et devenir......

Livres connexes

Collection Les Empêcheurs de Penser en rond 1999 - 349 pages - Inscriptions sur toute la première page - Coins de la couverture légèrement cornés, intérieur très propre - Robert Barrett est à la fois psychiatre et anthropologue. Cette double qualification lui a permis de suivre les consultations dans un hôpital psychiatrique très moderne, dans la région de Melbourne. Il a pu se mêler de tout et ne pas être obligé de rester spectateur. Ce livre devait être traduit d'urgence. Son analyse n'est donc pas dirigée contre les vieilles institutions asilaires qui peuvent exister encore et sont souvent la cible de toutes les critiques. Son projet n'est pas de faire la " critique " de la vieille psychiatrie pour participer à la définition d'une psychiatrie plus humaine et plus efficace. C'est notre actualité la plus moderne, la plus scientifique qui l'intéresse. Le sous-titre de son livre " la Construction sociale de la schizophrénie " traduit bien une partie de son projet : s'il n'est pas question de nier la souffrance psychique (elle n'est pas une construction rhétorique comme ont pu le croire certains anti-psychiatres), elle n'est pas non plus compréhensible en dehors de la manière dont nos appareillages conceptuels et théoriques (de la manière d'interroger les patients à l'architecture de l'hôpital) la remodèlent en tentant de la saisir. Nous avons, avec ce livre, un des exemples les plus intéressants d'analyse des pratiques actuelles quand il s'agit d'êtres humains : comment la manière dont nous nous adressons à eux ne sera pas indifférente à ce qu'ils vont penser, dire, faire et devenir......Collection Les Empêcheurs de Penser en rond 1999 - 349 pages - Inscriptions sur toute la première page - Coins de la couverture légèrement cornés, intérieur très propre - Robert Barrett est à la fois psychiatre et anthropologue. Cette double qualification lui a permis de suivre les consultations dans un hôpital psychiatrique très moderne, dans la région de Melbourne. Il a pu se mêler de tout et ne pas être obligé de rester spectateur. Ce livre devait être traduit d'urgence. Son analyse n'est donc pas dirigée contre les vieilles institutions asilaires qui peuvent exister encore et sont souvent la cible de toutes les critiques. Son projet n'est pas de faire la " critique " de la vieille psychiatrie pour participer à la définition d'une psychiatrie plus humaine et plus efficace. C'est notre actualité la plus moderne, la plus scientifique qui l'intéresse. Le sous-titre de son livre " la Construction sociale de la schizophrénie " traduit bien une partie de son projet : s'il n'est pas question de nier la souffrance psychique (elle n'est pas une construction rhétorique comme ont pu le croire certains anti-psychiatres), elle n'est pas non plus compréhensible en dehors de la manière dont nos appareillages conceptuels et théoriques (de la manière d'interroger les patients à l'architecture de l'hôpital) la remodèlent en tentant de la saisir. Nous avons, avec ce livre, un des exemples les plus intéressants d'analyse des pratiques actuelles quand il s'agit d'êtres humains : comment la manière dont nous nous adressons à eux ne sera pas indifférente à ce qu'ils vont penser, dire, faire et devenir......